Optimiser WordPress

Optimisez votre site web WordPress pour tirer le maximum de votre pack d’hébergement. Moyennant quelques modifications, ce célèbre SGC peut également être utilisé pour des sites web plus importants.

DANS CET ARTICLE

Activez la mise en cache

La mise en cache est le meilleur moyen de rendre WordPress plus rapide. La mise en cache permet d’ajouter un espace de stockage à la mémoire vive (RAM) rapide de votre hébergement web.

Votre site web n’a ainsi plus besoin  de récupérer certaines données dans une base de données à chaque fois qu’un visiteur consulte votre site. Au lieu de cela, il récupère immédiatement ces données dans la RAM, ce qui permet de considérablement écourter le temps de chargement.

Découvrez comment activer la mise en cache sur votre hébergement web et suivez nos guides spécifiques pour WordPress.

Bon à savoir : Redis est le plus facile à implémenter et permet d'obtenir de bons résultats

Varnish est destiné aux utilisateurs plus expérimentés. Memcached est pratiquement identique à Redis, mais il est moins puissant.

Paramètres de WordPress et extensions recommandées

Désactivez les pingbacks

Dans WordPress, les pingbacks sont activés par défaut. Ils veillent à ce que d’autres sites web reçoivent une notification lorsque vous créez un lien vers eux. Mais cela entraîne beaucoup de requêtes inutiles.
C’est pourquoi nous recommandons de désactiver les pingbacks via les « paramètres » de WordPress (voir illustration).

 

Compressez les images à l’aide de WP Smush.it

WP Smush.it est idéal si votre site web contient beaucoup d’images qui ne sont pas optimisées. WP Smush.it rend les images moins lourdes, de manière à ce qu’elles se chargent plus rapidement.

Pour installer une extension, veuillez suivre les étapes suivantes
  1. Connectez-vous à votre tableau de bord WordPress.
  2. Dans le menu de gauche, allez dans « Extensions » > « Ajouter ».
  3. Recherchez l’extension dans la barre de recherche et cliquez sur « Installer » une fois que vous l’avez trouvée.
  4. L’extension a-t-elle été installée ? Allez dans « Extensions » > « Extensions installées » pour également activer la nouvelle extension. Ce n’est qu’ensuite que l’extension sera activée sur votre site web.

Une autre solution consiste à modifier la compression automatique de WordPress via « Paramètres » > « Médias ».

Optimisez votre base de données à l’aide de RVG-Optimize Database

RVG-Optimize Database permet d’optimiser les tables de votre/vos base(s) de données. Et de remettre de l’ordre dans votre/vos base(s) de données. Supprimez facilement les révisions des articles, des pages, etc.

Pour installer une extension, veuillez suivre les étapes suivantes
  1. Connectez-vous à votre tableau de bord WordPress.
  2. Dans le menu de gauche, allez dans « Extensions » > « Ajouter ».
  3. Recherchez l’extension dans la barre de recherche et cliquez sur « Installer » une fois que vous l’avez trouvée.
  4. L’extension a-t-elle été installée ? Allez dans « Extensions » > « Extensions installées » pour également activer la nouvelle extension. Ce n’est qu’ensuite que l’extension sera activée sur votre site web.

Activez HTTP/2 server push

Votre site web utilise-t-il le protocole HTTPS (parce que vous avez un certificat SSL) ? Dans ce cas, nous vous recommandons d’également activer HTTP/2.
Avec HTTP/2, le multiplexage permet d’envoyer simultanément plusieurs fichiers via une seule connexion, ce qui rend le site web plus rapide.

Une étape supplémentaire consiste à activer HTTP/2 server push. Il s’agit d’une technique qui réduira encore plus le temps de chargement de votre site web.
Pour ce faire, vous devez installer l’extension HTTP/2 server push. Grâce à elle, tous les scripts et les fichiers qui utilisent le « mécanisme de mise en file d’attente » sont envoyés vers les navigateurs via le pré-chargement.

Optimisez votre site pour les appareils mobiles à l’aide de l’extension AMP

Pour optimiser votre site web pour les appareils mobiles, l’idéal est de suivre le projet AMP de Google. AMP signifie Accelerated Mobile Pages (pages mobiles accélérées). En supprimant beaucoup de « parasites » de votre site web (comme p. ex. certains éléments de conception, des scripts, etc.), votre site web fonctionnera beaucoup plus rapidement.

Pour cela, installez l’extension AMP sur votre site WordPress. https://fr.wordpress.org/plugins/amp/

Pour installer une extension, veuillez suivre les étapes suivantes
  1. Connectez-vous à votre tableau de bord WordPress.
  2. Dans le menu de gauche, allez dans « Extensions » > « Ajouter ».
  3. Recherchez l’extension dans la barre de recherche et cliquez sur « Installer » une fois que vous l’avez trouvée.
  4. L’extension a-t-elle été installée ? Allez dans « Extensions » > « Extensions installées » pour également activer la nouvelle extension. Ce n’est qu’ensuite que l’extension sera activée sur votre site web.

 

Optimisez le fichier .htaccess

En apportant quelques modifications à votre fichier .htaccess, vous pouvez optimiser WordPress pour que ce dernier soit capable d’accueillir un grand nombre de visiteurs. Voici un aperçu des modifications recommandées !

Bon à savoir : ces modifications peuvent être facilement apportées via SSH

Pour ce faire, activez SSH et établissez une connexion SSH avec votre ordinateur ou utilisez des clés SSH. Si vous préférez modifier le fichier .htaccess via FTP, veillez à ce que l’affichage des fichiers cachés soit activé, sans quoi vous ne pourrez pas voir le fichier .htaccess dans votre client FTP.

Activez la compression GZIP

Cela vous permettra de compresser différents fichiers sur votre site web. Ainsi, la consommation de bande passante sera réduite et, plus important encore, le temps de chargement sera plus court.

  1. Activez la compression GZIP via le panneau de contrôle
  2. Ajoutez le code suivant à votre fichier .htaccess :
<IfModule mod_deflate.c>
<FilesMatch "\.(html|php|txt|xml|js|css)$">
SetOutputFilter DEFLATE
</FilesMatch>
</IfModule>
Solution alternative : utilisez le mode de compression Deflate

Ajoutez le code suivant à votre fichier .htaccess :

# START DEFLATE COMPRESSION

AddOutputFilterByType DEFLATE "application/atom+xml" \
"application/javascript" \
"application/json" \
"application/ld+json" \
"application/manifest+json" \
"application/rdf+xml" \
"application/rss+xml" \
"application/schema+json" \
"application/vnd.geo+json" \
"application/vnd.ms-fontobject" \
"application/x-font" \
"application/x-font-opentype" \
"application/x-font-otf" \
"application/x-font-truetype" \
"application/x-font-ttf" \
"application/x-javascript" \
"application/x-web-app-manifest+json" \
"application/xhtml+xml" \
"application/xml" \
"font/eot" \
"font/otf" \
"font/ttf" \
"font/opentype" \
"image/bmp" \
"image/svg+xml" \
"image/vnd.microsoft.icon" \
"image/x-icon" \
"text/cache-manifest" \
"text/css" \
"text/html" \
"text/javascript" \
"text/plain" \
"text/vcard" \
"text/vnd.rim.location.xloc" \
"text/vtt" \
"text/x-component" \
"text/x-cross-domain-policy" \
"text/xml"

# DEFLATE COMPRESSION

Activez les en-têtes Expire

Avec les en-têtes Expire, vous forcez la mise en cache de certains types de fichiers. Ainsi, vous aurez la certitude qu’ils sont toujours dans la mémoire cache, ce qui permet d’accélérer leur chargement.
Ajoutez le code suivant à votre fichier .htaccess :

# BEGIN Expire headers

ExpiresActive On

# Images
ExpiresByType image/jpeg "access plus 1 year"
ExpiresByType image/gif "access plus 1 year"
ExpiresByType image/png "access plus 1 year"
ExpiresByType image/webp "access plus 1 year"
ExpiresByType image/svg+xml "access plus 1 year"
ExpiresByType image/x-icon "access plus 1 year"

# Video
ExpiresByType video/mp4 "access plus 1 year"
ExpiresByType video/mpeg "access plus 1 year"

# CSS, JavaScript
ExpiresByType text/css "access plus 1 month"
ExpiresByType text/javascript "access plus 1 month"
ExpiresByType application/javascript "access plus 1 month"

# Others
ExpiresByType application/pdf "access plus 1 month"
ExpiresByType application/x-shockwave-flash "access plus 1 month"

# END Expire headers

Ajoutez des en-têtes Cache-Control

Les en-têtes Cache-Control définissent les fichiers pouvant être mis en cache par le navigateur.
Ajoutez le code suivant à votre fichier .htaccess :

# BEGIN Cache-Control Headers

<filesMatch "\.(ico|jpeg|jpg|png|gif|swf|pdf|svg|js|flv)$">
Header set Cache-Control "max-age=84600, public"

# END Cache-Control Headers

Désactivez les Entity Tags

Les Entity Tags (étiquettes d’entité) sont un mécanisme permettant de vérifier si les fichiers dans le cache d’un navigateur correspondent encore aux fichiers sur le serveur. Leur désactivation permet d’accélérer le processus de chargement, bien que le résultat varie d’un site web à un autre…

Ajoutez le code suivant à votre fichier .htaccess :

Header unset ETag
FileETag None

Neutralisez le hotlinking d’images

Il y a hotlinking d’images lorsqu’un autre site web utilise vos images (en créant un lien direct vers votre fichier), ce qui entraîne une charge supplémentaire sur votre hébergement. Dans certains cas, vous pouvez éviter cela en ajoutant les lignes de code suivantes à votre fichier .htaccess.

N’oubliez pas de modifier le nom de domaine pour qu’il corresponde à votre propre nom de domaine.

RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http(s)?://(www\.)?votrenomdedomaine.com [NC]
RewriteCond %{HTTP_REFERER} !^http(s)?://(www\.)?google.com [NC]
RewriteRule \.(jpg|jpeg|png|gif)$ - [NC,F,L]

Évitez les redirections des pages de renvoi

Si vous utilisez GTMetrix, vous obtiendrez parfois la notification suivante :
« Avoid landing page redirects for the following chain of URLs » (Évitez les redirections de pages de renvoi pour la chaîne d’URL suivante).
Cela se produit lorsque vous avez installé un certificat SSL mais que vous n’avez pas de redirection directe de HTTP vers HTTPS.

Pour éviter cela, ajoutez les lignes de code suivantes à votre fichier .htaccess :

#redirect non-www to www
RewriteEngine On
RewriteCond %{HTTP_HOST} !^www\.
RewriteRule ^(.*)$ https://www.%{HTTP_HOST}/$1 [R=301,L]

Optimisez le fichier wp-config.php

Limitez le nombre de révisions de wp-config.php

Par défaut, WordPress ne prévoit aucune limite au nombre de révisions stockées dans votre base de données. Un grand nombre de révisions ralentit cependant vos recherches. Il est donc recommandé de fixer une limite.

Ajoutez le code suivant à votre fichier wp-config.php pour limiter le nombre de révisions à 3 :

define( 'WP_POST_REVISIONS', 3 );

Pour désactiver complètement cette fonction, veuillez ajouter le code suivant :

define( 'WP_POST_REVISIONS', false );

Désactivez WP-cron

WP-cron a la réputation d’être « le cron du pauvre ». Il garantit qu’à chaque fois qu’une personne visite votre site web, il vérifie si des actions sont en cours dans WordPress. Le cas échéant, celles-ci sont exécutées sur-le-champ.

Désactivez cette fonction en ajoutant le code suivant à votre fichier wp-config.php :

define('DISABLE_WP_CRON', true);

Si vous voulez continuer à effectuer automatiquement des tâches cron spécifiques, vous pouvez utiliser crontab.
Créez un cron job via le panneau de contrôle à l’aide du code suivant :

*/30 * * * * curl -sLo /dev/null https://domain.extension/wp-cron.php?doing_wp_cron

 

Mis à jour le 1 juillet 2020

Cet article a-t-il été utile ?

Need support?
Can’t find the answer you’re looking for? Don’t worry we’re here to help!
Contact support

Avez-vous trouvé une solution ?

support_bottom_contact_alt

Nos spécialistes sont prêts à vous fournir une assistance gratuite 24 h/24 et 7 j/7. N’hésitez pas à contacter Joachim et ses collègues via e-mail ou téléphone.

support_bottom_contact_alt
Joachim Coessens Assistance fournie par des spécialistes