Pourquoi opteriez-vous pour un hébergement cloud ?

De plus en plus d'organisations procèdent à la migration de la totalité ou d'une partie de leur matériel et de leurs logiciels vers l'hébergement cloud. Même les solutions critiques sont de plus en plus souvent hébergées dans le cloud. Mais pourquoi les entreprises sont-elles de plus en plus nombreuses à faire ce choix ? Et quels sont les principaux avantages offerts par l'hébergement cloud ?

Découvrez notre hébergement cloud

 

1. L'hébergement cloud est flexible

Un des principaux avantages du cloud est que vous n'êtes pas obligé d'acheter et d'installer du matériel vous-même. Vous n'avez donc pas besoin d'investir en amont. Chaque mois, vous payez un montant correspondant à ce que vous utilisez ou à ce dont vous avez besoin. Cela vous permet de garder vos sorties au même niveau que vos entrées, tout en gérant votre budget avec une grande flexibilité. Vous pouvez comparer ce système à celui utilisé pour l'électricité : vous utilisez ce dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Et vous payez uniquement pour cela.

Pourquoi choisir le cloud - l'extensibilitéEn plus de cela, il faut également tenir compte du temps nécessaire pour tout préparer. Un serveur cloud standard peut être créé virtuellement en à peine quelques minutes. C'est une sacrée différence par rapport aux serveurs internes qui doivent être commandés, livrés, installés et configurés. Le cloud offre aussi beaucoup de flexibilité. La maintenance des machines se fait sans aucune interruption de service. Si la maintenance doit être effectuée sur un certain serveur physique, nous transférons d'abord tous les serveurs cloud qui tournent sur ce serveur vers un autre serveur physique, et ce sans que vous remarquiez quoi que ce soit.

Un bon cloud est aussi capable d'autoréparation. Le matériel reste en effet du matériel et peut donc tomber en panne à tout moment. C'est pourquoi nous surveillons chacun des composants utilisés : si l'un d'entre eux présente ne serait-ce qu'un soupçon de défectuosité, le cloud le fera lui-même basculer en mode maintenance. Cela signifie donc que, quelle qu'ait été la tâche de ce composant, d'autres composants du cloud prendront (temporairement) le relais. Les administrateurs du système recevront aussi une notification et pourront alors vérifier le composant et, si nécessaire, le réparer ou le remplacer. Avec l'extensibilité (le prochain avantage que nous allons examiner), la flexibilité constitue l'un des principaux atouts du cloud. L'informatique n'est plus un investissement qui doit être planifié et budgétisé ; elle devient simplement un frais qui va de pair avec vos activités commerciales.

 

2. L'hébergement cloud est extensible dans le temps

Le cloud est parfaitement extensible. L'ajout d'utilisateurs, de mémoire, d'une plus grande capacité de stockage ou de puissance de calcul ne nécessite pas d'interruption de service. La réduction des ressources (downscaling) est toutefois aussi possible. Cela vous dispense immédiatement de chercher une réponse à l'éternelle question épineuse qui se pose généralement au début de tout projet informatique : "Quelle ampleur mon infrastructure doit-elle avoir ? Est-elle suffisamment importante pour être à même de faire face à la croissance prévue pour les trois prochaines années tout en restant dans les limites du budget disponible ? N'est-elle pas trop importante ? Allez-vous tenir compte de la croissance future ou non ? Dans le cloud, toutes ces interrogations n'ont plus lieu d'être. Vous pouvez commencer modestement et vous développer rapidement si nécessaire. Vous pouvez facilement ajouter des serveurs au fur et à mesure que votre projet se développe. Ou inversement. Si vous avez besoin de plus de ressources pendant une certaine période de l'année, vous pouvez sans aucun problème utiliser plus de ressources pendant cette période, pour ensuite revenir à une infrastructure plus réduite.

Quelques exemples ? Supposons que vous organisiez une campagne de publicité pendant quelques semaines et que vous vous attendiez à ce que votre site web attire davantage de visiteurs. Au cours de ces mois-là, nous allons faire en sorte que votre serveur web soit quelque peu plus puissant et performant, de manière à ce qu'il puisse accueillir les visiteurs supplémentaires sans aucun souci, après quoi nous remettrons votre serveur dans son état initial. Le principal avantage réside dans le fait que vous pouvez ainsi facilement faire face aux pics de trafic, tout en ne payant que pour ce que vous utilisez. Fournissez-vous des logiciels en tant que service (SaaS) à vos clients ? Dans ce cas, vous pouvez facilement prévoir un serveur isolé par client afin que chacun puisse travailler dans un environnement fermé et sécurisé. En même temps, vous pouvez être sûr que les besoins croissants de vos clients ne seront jamais un problème pour votre infrastructure, puisque cette dernière se développe en même temps que vos clients lorsque cela est nécessaire.

Dans tout cela, vous ne devez pas non plus oublier que votre budget est lui aussi extensible. Vous vous développez lorsque vous en avez besoin, et vous payez donc aussi plus cher lorsque vos revenus augmentent. Les revenus et les coûts vont ainsi de pair.

 

3. L'hébergement cloud garantit une haute disponibilité

Pourquoi choisir le cloud - disponibilité extrêmeDans la société actuelle, où tout est "always on", les pannes informatiques sont un véritable désastre pour votre entreprise. Chaque fois qu'un serveur tombe en panne, cela vous coûte de l'argent. Mais avez-vous une idée de ce que l'indisponibilité coûte à votre entreprise ? Grâce à notre Downtime Cost Calculator, vous pouvez calculer combien d'argent vous perdez lorsque vos serveurs sont indisponibles. Dans le cloud, ce problème ne se pose pas, puisque vous ne dépendez pas du matériel. Dès que le cloud détecte qu'un composant risque de présenter un dysfonctionnement, ce composant est mis en mode maintenance. Grâce au mode haute disponibilité, votre serveur cloud est immédiatement replacé ailleurs dans le cloud. Vous bénéficiez donc de garanties de disponibilité bien plus intéressantes, ainsi que de meilleurs CNS que sur votre propre matériel.

 

4. Le cloud offre des sauvegardes avec un délai de reprise d'activité très court

Les sauvegardes sont une sorte d'assurance. Elles vous assurent contre un risque et, lorsque la situation tourne mal, elles constituent un investissement formidable. Mais pour cela, il faut bien sûr qu'elles fonctionnent correctement ! Une sauvegarde de qualité est simple, rentable et rapide. Et les sauvegardes dans le cloud répondent justement à tous ces critères. Vous limitez le risque de perte de données au strict minimum. Vous choisissez la fréquence des sauvegardes et la durée de leur stockage dans le cloud. De plus, contrairement aux sauvegardes traditionnelles, les sauvegardes dans le cloud offrent un délai de reprise d'activité très court. La sauvegarde est une copie de l'ensemble de votre machine virtuelle et peut donc être entièrement démarrée dans le cloud. Vous pouvez ainsi retrouver votre serveur exactement comme il était au moment où la sauvegarde a été effectuée.

Les sauvegardes dans le cloud ont également ceci d'intéressant qu'elles peuvent être redémarrées en tant que second serveur dans le cloud. Si, par exemple, quelque chose cloche sur votre serveur et que vous souhaitez savoir si la copie d'hier contenait également cette erreur, vous pouvez lancer la sauvegarde séparément afin de pouvoir tout vérifier ou simplement récupérer le seul fichier que vous avez écrasé par erreur. Un autre avantage est que vous ne devez rien faire vous-même ; vous ne devez donc pas acheter, installer et gérer un logiciel de sauvegarde. La simplicité est le grand atout de cette solution.

 

5. L'hébergement cloud fait passer les coûts de CAPEX à OPEX

Lorsque vous utilisez le cloud, vous n'avez plus besoin d'acheter du matériel ou d'engager du personnel informatique qualifié pour entretenir et administrer vos serveurs. Vous n'avez donc plus de dépenses de capital (en anglais : Capital Expense ou CAPEX). Désormais, votre budget d'infrastructure est entièrement une dépense d'exploitation (en anglais : Operational Expense ou OPEX). Vous ne payez que pour ce dont vous avez vraiment besoin.

L'extensibilité et la flexibilité du cloud vous permettent également d'anticiper vos coûts. Ceux-ci vont en effet de pair avec vos revenus : vous augmentez vos ressources lorsque vous en avez besoin, et vous ne payez donc plus que lorsque vos revenus augmentent également. Lorsque vous faites la comparaison financière entre le cloud et votre propre infrastructure, vous devez prendre en compte le coût total de possession (en anglais : Total Cost of Ownership ou TCO) de votre infrastructure informatique. Acheter un serveur et l'amortir vous semblera à première vue moins cher que le cloud, mais c'est parce que vous oubliez probablement un certain nombre de coûts ou que vous ne les facturez pas.

 

6. L'hébergement cloud est très sûr

Pourquoi choisir le cloud - sécuritéL'une des questions qui revient le plus souvent dans le cadre de la migration vers le cloud est celle de la sécurité et de la protection des données personnelles. Et c'est tout à fait justifié. Aujourd'hui, nous pouvons affirmer, la main sur le cœur, que le cloud est plus sûr que les serveurs qui sont gérés sur site (dans votre entreprise). Mais pourquoi en est-il ainsi ? Parce que les fournisseurs de services cloud sont très à cheval sur la sécurité et la protection des données personnelles, et ils atteignent donc à cet égard un niveau très difficile à atteindre pour les entreprises (ne serait-ce qu'en raison des budgets engagés). Vous pouvez comparer cela à la salle des coffres d'une banque. Rien ne vous empêche en effet de sécuriser le coffre-fort de votre entreprise avec des serrures supplémentaires, un système d'alarme et un contrat avec une société de surveillance ou de sécurité. Mais cela vous reviendra toujours nettement plus cher que de louer un coffre-fort dans la salle des coffres d'une banque. Vous savez pertinemment que la banque garantit la meilleure sécurité possible pour tous les coffres-forts qui se trouvent dans le bâtiment. Vous êtes-vous déjà demandé s'il était possible qu'un coffre-fort dans une banque soit moins sûr qu'un coffre-fort dans votre propre entreprise ? En réalité, c'est bien évidemment tout le contraire... Et un fournisseur de services cloud digne de ce nom offre le même niveau de sécurité que cette salle des coffres prise à titre d'exemple. Cela signifie-t-il pour autant que le cloud est parfaitement sûr ? Malheureusement non, car aucun système n'est impossible à pirater. Tout comme il n'est pas impossible de vous introduire dans une banque… Mais cela demande toutefois beaucoup plus d'efforts que d'entrer par effraction dans un simple bureau !

Tout fournisseur de services cloud qui se respecte dispose d'un modèle de sécurité à plusieurs couches. Il y a des couches qui se situent à l'extérieur, mais aussi en amont du cloud (songez notamment à la sécurisation physique du centre de données et des serveurs, à la sécurité du réseau, aux connexions sécurisées, etc.), mais il y a aussi des couches dans le cloud lui-même (comme p. ex. les pare-feu virtualisés pour chaque serveur virtuel). Et n'oublions pas le certificat ISO 27001, qui vous garantit qu'un fournisseur de services cloud prend la sécurité des données très au sérieux. Choisir une solution cloud sécurisée, c'est donc avant tout choisir un fournisseur fiable.

 

7. L'hébergement cloud est écologique

Il va sans dire que le cloud est la technologie informatique la plus verte que l'on puisse rencontrer. Grâce à la consolidation et à la virtualisation, la consommation par serveur est optimale. Les fournisseurs de services cloud utilisent des serveurs dont le rendement énergétique est supérieur à 90 %. Associé à un taux d'utilisation idéal, le coût énergétique et environnemental par million d'opérations diminue considérablement. L'énergie est aujourd'hui le premier poste de dépenses dans le domaine de l'informatique. Voilà pourquoi un fournisseur de services cloud investira toujours dans l'informatique durable et fera aussi tout son possible pour être le plus rationnel possible sur le plan énergétique, car c'est ainsi qu'il pourra réduire ses coûts, et par conséquent aussi les vôtres. Dans le cloud, ce n'est pas uniquement la consommation d'énergie qui est réduite. Grâce à la consolidation et à l'utilisation de serveurs virtuels, il faut en effet aussi moins de matériel par rapport aux serveurs individuels que les entreprises utilisent aujourd'hui. De ce fait, il y a moins de production industrielle, moins de transport, etc.

Découvrez nos services infogérés dans le cloud