5 astuces pour veiller à ce que votre boutique en ligne tienne bon lors de la période des fêtes

Lees in het Nederlands - Read in English

Avez-vous une boutique en ligne ? Dans ce cas, vous allez bientôt vivre la période la plus cruciale de 2015 : celle des fêtes de fin d’année ! Avec plus de promotions, et donc souvent aussi plus de visiteurs. Il est cependant possible que votre site web soit victime de son propre succès. Il peut soit être beaucoup trop lent, soit carrément succomber face à l’accroissement du trafic. Avec ces 5 astuces, votre site web survivra sans aucun problème à la période des fêtes.

1. Utilisez des techniques de mise en cache intelligentes

varnish mise en cache technique pour votre boutique en ligne pendant les fêtesredis mise en cache technique pour votre boutique en ligne pendant les fêtesMemcached mise cache technique pour votre boutique en ligne pendant les fêtesLa mise en cache permet de charger plus rapidement les pages de votre site web. Pour faire simple, cette technique est utilisée en arrière-plan pour traiter des données (et donc les visites sur votre site) plus rapidement. Bref, elle permet à votre site web de résister à la période des fêtes. Et ce n’est pas négligeable, car sans mise en cache, vous risquez que votre serveur croule sous l’énorme quantité de visiteurs qui se trouvent sur votre boutique en ligne. Heureusement, vous pouvez vous adresser à votre partenaire hébergeur pour obtenir des technologies de mise en cache avancées telles que Varnish, Redis et Memcached.

Découvrez les technologies de mise en cache chez combell

Cela dit, les pages de votre site web ne peuvent pas toutes être mises en cache en toute simplicité. Les choses sont p. ex. beaucoup plus compliquées dans le cadre de la procédure de paiement qui a lieu sur votre boutique en ligne. De plus, le chargement lent d’une page peut avoir des causes diverses. Voilà pourquoi il est intéressant de simuler à temps les performances de votre site web, de manière à ce que vous puissiez savoir où l’éventuel problème réside.

 

2. Veillez à ce que tous les logiciels soient à jour

Il existe suffisamment de grands projets de commerce électronique qui innovent sans cesse. Mais cela se fait souvent exclusivement « côté business », en délaissant le côté technique. Conséquence : votre boutique tourne pendant des années sur la même version d’un logiciel. Les nouvelles versions des logiciels sont généralement plus rapides et incluent des mises à jour de sécurité. L’installation de mises à jour coûte peut-être du temps, mais elle garantit un fonctionnement optimal de votre site web.

N’oubliez pas que la mise à jour d’un logiciel englobe plusieurs aspects. Nous entendons par là que des éléments tels que le serveur web, le serveur de bases de données, et même le système d’exploitation ont eux aussi tout intérêt à tourner sous leur dernière version en date.

Vous hésitez ? Dans ce cas, demandez l’aide de votre partenaire hébergeur : la tâche sera ainsi effectuée de manière plus rapide et plus efficace.

 

3. Faites de l’expérience utilisateur une priorité

Des serveurs aux performances médiocres, un réseau instable, des codes erronés, des bases de données d’une lenteur exaspérante… tout cela entraîne de mauvaises performances web. Car le fait que votre site web affiche de bonnes performances ne se limite pas à l’expérience utilisateur et un clean design. Le temps de chargement et les performances générales sont au moins aussi importants. Si l’on ne tient pas compte de cela, il est tout à fait possible que votre client potentiel laisse tomber au dernier moment. Et ne vous méprenez pas ; même lorsque tous les aspects susmentionnés sont optimisés, il est toujours possible que votre site web soit lent.

Parfois, l’optimisation de l’expérience des clients réside dans les détails. Voici par exemple quelques modifications qui peuvent faire des miracles :

  • Demandez à votre webmaster de fusionner les fichiers JavaScript et CSS
  • Veillez à ce que les images de vos produits ne soient pas trop grandes
  • Fusionnez de petites images dans un grand fichier en utilisant des sprites
  • Activez la compression GZIP pour vos pages. Cela se fait au niveau du serveur (demandez cela à votre fournisseur d’hébergement)

 

4. Simulez et améliorez

Quel est l’impact de la mise en cache ? Et comment le code se comporte-t-il sur l’infrastructure actuelle ? Ou combien de capacité supplémentaire est nécessaire pour traverser cette période des fêtes de fin d’année ? La réponse à ces questions dépend de différents paramètres. Donc : testez les performances de votre site web, éventuellement sur un environnement séparé. Une bonne simulation à l’avance vous permettra d’avoir l’esprit tranquille. Car elle vous permettra d’avoir une bonne idée des capacités de votre site.

N’êtes-vous pas satisfait des résultats ? Dans ce cas, peut-être devriez-vous envisager d’utiliser les outils de surveillance nécessaires ; ils vous permettront de voir comment et où le ralentissement se produit. Et vous pourrez ainsi apporter des optimisations là où cela est nécessaire.

 

5. Optez pour une extensibilité maximale en choisissant des solutions cloud

Accueillir plus de visiteurs sur votre boutique en ligne, c’est fantastique, mais c’est nettement moins intéressant si votre hébergement n’est pas extensible. Vous l’aurez compris : il est important d’avoir une infrastructure extensible. Le mieux est de vous informer auprès de votre partenaire hébergeur afin de découvrir les formules d’hébergement cloud qui s’offrent à vous. Ou une extension temporaire de votre infrastructure actuelle. Résultat : une disponibilité et une extensibilité maximales de votre site web.

 

Découvrez les solutions cloud extensibles de Combell