Comment implémenter redis dans Magento 1.x?

Astuce: Si vous avez un compte d’hébergement de SGC (WordPress Performance, Magento Business, Joomla Express, Drupal Express, etc.), Combell choisira automatiquement la meilleure méthode de mise en cache et la configurera pour vous. Vous ne devez pas vous charger de cette procédure.

Pour implémenter Redis dans Magento 1.x, veuillez suivre les instructions suivantes :

Activez Redis

  1. Veillez d’abord à activer Redis depuis le panneau de contrôle

Ajustez Magento 1.X pour utiliser avec REDIS

La prise en charge de REDIS est déjà intégrée dans Magento Community Edition 1.x depuis la version 1.8. Vous ne devez installer aucun module supplémentaire. Nous allons simplement devoir apporter quelques petites modifications dans les fichiers de configuration.

Activez la prise en charge de REDIS

Dans SSH, rendez-vous dans le répertoire dans lequel Magento est installé. Ouvrez ensuite le fichier suivant dans vi :

    vi app/etc/modules/Cm_RedisSession.xml

Dans ce fichier, vous trouverez le contenu suivant :

    <config>
      <modules>
        <Cm_RedisSession>
          <active>false</active>
          <codePool>community</codePool>
        </Cm_RedisSession>
      </modules>
    </config>

Changez cette valeur « false » en « true », de façon à obtenir ceci :

    <config>
      <modules>
        <Cm_RedisSession>
          <active>true</active>
          <codePool>community</codePool>
        </Cm_RedisSession>
      </modules>
    </config>

Enregistrez.

Modifiez app/etc/local.xml

En supposant que vous vous trouvez toujours à la racine de l’installation de Magento, saisissez la commande suivante :

    vi app/etc/local.xml

Ajoutez maintenant le code suivant dans ce fichier :

    <cache>
              <backend>Cm_Cache_Backend_Redis</backend>
              <backend_options>
                <server>250.250.250.1</server>
                <port>10000</port>
                <persistent></persistent>
                <database>0</database>
                <password>Jh7whJHUijxnn9n823nzHjh9</password>
                <force_standalone>0</force_standalone>
                <connect_retries>1</connect_retries>
                <read_timeout>10</read_timeout>
                <automatic_cleaning_factor>0</automatic_cleaning_factor>
                <compress_data>1</compress_data>
                <compress_tags>1</compress_tags>
                <compress_threshold>20480</compress_threshold>
                <compression_lib>gzip</compression_lib>
                <use_lua>0</use_lua>
              </backend_options>
    </cache>

Ce bloc de code doit être ajouté après la balise </ crypt> et avant la balise contenues dans ce fichier. Dans l’exemple, vous devez bien entendu modifier les valeurs de , , en fonction des valeurs de l’instance REDIS du client.

Après avoir effectué les modifications, le fichier local.xml devrait ressembler à ceci :

    <config>
        <global>
            <install>
                <date><![CDATA[Wed, 18 Feb 2015 10:34:16 +0000]]></date>
            </install>
            <crypt>
                <key><![CDATA[54140ba78d6q8ad6ad60ead96]]></key>
            </crypt>
         <cache>
              <backend>Cm_Cache_Backend_Redis</backend>
              <backend_options>
                <server>250.250.250.2</server>
                <port>10000</port>
                <persistent></persistent>
                <database>0</database>
                <password>Jh7whJHUijxnn9n823nzHjh9</password>
                <force_standalone>0</force_standalone>
                <connect_retries>1</connect_retries>
                <read_timeout>10</read_timeout>
                <automatic_cleaning_factor>0</automatic_cleaning_factor>
                <compress_data>1</compress_data>
                <compress_tags>1</compress_tags>
                <compress_threshold>20480</compress_threshold>
                <compression_lib>gzip</compression_lib>
                <use_lua>0</use_lua>
              </backend_options>
            </cache>
    <disable_local_modules>false</disable_local_modules>
            <resources>
                <db>
                    <table_prefix><![CDATA[]]></table_prefix>
                </db>
                <default_setup>
                    <connection>
                        <host><![CDATA[mysql022.webhosting.be]]></host>
                        <username><![CDATA[ID140195_magento]]></username>
                        <password><![CDATA[LQPBIUYtbiBTbVPifTG]]></password>
                        <dbname><![CDATA[ID140195_magento]]></dbname>
                        <initStatements><![CDATA[SET NAMES utf8]]></initStatements>
                        <model><![CDATA[mysql4]]></model>
                        <type><![CDATA[pdo_mysql]]></type>
                        <pdoType><![CDATA[]]></pdoType>
                        <active>1</active>
                    </connection>
                </default_setup>
            </resources>
            <session_save><![CDATA[files]]></session_save>
        </global>
        <admin>
            <routers>
                <adminhtml>
                    <args>
                        <frontName><![CDATA[admin]]></frontName>
                    </args>
                </adminhtml>
            </routers>
        </admin>
    </config>

Purger le cache de Magento

À partir du répertoire racine de votre installation Magento, exécutez la commande :

    rm -rf var / cache

Connectez-vous au back-end de Magento. Allez dans « Système » => « Gestion du Cache » et cliquez sur « Purger le Cache de Magento ».

Vérifiez le bon fonctionnement de Redis

Vérifiez ensuite si le cache de Redis se remplit correctement. Voici comment faire via l’ILC de Redis :

Exécutez la commande suivante :

redis-cli -h redisipadress -p redisportnumber

Exemple :

redis-cli -h 250.250.250.1 -p 10000

Voici ce qui s’affichera :

250.250.250.1:10000>

Saisissez maintenant le mot « AUTH », suivi par le mot de passe de l’instance de Redis et appuyez sur entrée. Voilà à quoi cela ressemblera :

250.250.250.1:10000> AUTH ***************

Vous devriez maintenant obtenir un « OK » en retour. Répondez en exécutant cette commande : « keys * » comme ceci :

250.250.250.1:10000> keys *

Si Redis a été configuré correctement, vous verrez une réponse ressemblant à ceci :

1) "zc:k:f01_B95179D8427D4CD3A6E015530E9E"
2) "zc:ti:f01_BLOCK_SLIDE2"
3) "zc:k:f01_Zend_LocaleC_nl_NL_country_MR"
4) "zc:ti:f01_BLOCK_CATEGORY_ABOVE_EMPTY_COLLECTION"
5) "zc:k:f01_A9B2A0BB16F05FAA2371C0A5FB79E81C"
6) "zc:k:f01_CMS_BLOCK_BLOCK_LEFT_TOP_1_1"
7) "zc:k:f01_Zend_LocaleC_sv_SE_language_sv"
Mis à jour le 24 septembre 2020

Cet article a-t-il été utile ?

Need support?
Can’t find the answer you’re looking for? Don’t worry we’re here to help!
Contact support

Avez-vous trouvé une solution ?

support_bottom_contact_alt

Nos spécialistes sont prêts à vous fournir une assistance gratuite 24 h/24 et 7 j/7. N’hésitez pas à contacter Joachim et ses collègues via e-mail ou téléphone.

support_bottom_contact_alt
Joachim Coessens Assistance fournie par des spécialistes