Les sites web frauduleux sont supprimés plus rapidement

En collaboration avec le SPF Économie, DNS Belgium sera à même de supprimer les sites web .be frauduleux plus rapidement. En quoi consiste cette mesure ? 

Le succès du commerce électronique attire également les escrocs du web

Les internautes sont clairement habitués aux boutiques en ligne. D’après BeCommerce, les Belges auraient acheté pour 7,89 milliards d'euros sur Internet au cours des trois premiers trimestres de 2018, ce qui correspond à une hausse de 7 % par rapport à la même période en 2017. Pourtant, une menace plane sur cette nouvelle tendance, car le succès croissant du commerce électronique attire également les cybercriminels, qui tentent sans relâche d'arnaquer les internautes.

Phishing sitesUne méthode tristement célèbre consiste à leurrer les internautes par le biais de noms de domaines. Il s'agit généralement de sites dits de ‘phishing’ : les escrocs créent des noms de domaines qui induisent en erreur les personnes non averties. Les noms de boutiques en ligne (p. ex. collishop.be) ou d’institutions bancaires (p. ex. argenta.be) que nous connaissons tous sont dans ce cas utilisés dans de nouveaux noms de domaines (p. ex. collishop-deals.be ou argenta-bank.be), qui appartiennent à des cybercriminels. Leur but : s'emparer des informations des cartes de crédit des internautes afin de voler de l'argent se trouvant sur leur compte.

Et puis, il y a bien sûr la fraude ‘ordinaire’ via des boutiques en ligne sur lesquelles vous pouvez bel et bien commander vos marchandises, mais où vous ne recevez en fin de compte rien après avoir effectué votre paiement. La fraude n'est souvent découverte qu'après que plusieurs internautes se soient plaints, et il faut malheureusement un certain temps avant que ces boutiques en ligne soient fermées par les autorités.

Couper l’herbe sous les pieds des escrocs les plus rusés

En collaboration avec le SPF Économie, DNS Belgium, le gestionnaire des noms de domaines .be, a développé un protocole permettant d'accélérer la suppression des sites web .be frauduleux. Il s'agit d'un véritable progrès, car jusqu'à présent, DNS Belgium ne pouvait agir que si les informations permettant d'identifier le propriétaire d'un nom de domaine .be étaient incorrectes.

En cas de contenu frauduleux, il n'était toutefois pas possible de réagir immédiatement. Une plainte devait avant tout être déposée auprès du Parquet, et entre la constatation de la fraude et la fermeture du site, de nombreuses autres personnes pouvaient en être victimes.

Depuis le 1er décembre 2018, DNS Belgium a toutefois la possibilité de prendre des mesures immédiates en cas de délits graves et de supprimer le site web frauduleux dans les 24 heures. Le terme ‘grave’ fait référence aux cas où l'infraction est manifeste, et où il existe un important risque de préjudice pour les consommateurs ou les entreprises. Le propriétaire du domaine dispose de 2 semaines pour faire appel de la décision. Et s'il est possible de l'identifier, le Parquet est saisi.

Les sites web et boutiques en ligne qui escroquent les internautes tombent dans les 24 heures : voilà qui rend la zone .be encore plus sûre !

Une meilleure protection des consommateurs

SSL-beveiligingCette excellente initiative renforcera la confiance que les consommateurs ont dans les boutiques en ligne, en particulier celles qui ont un nom de domaine .be. Mais vous pouvez également contribuer à renforcer cette confiance en sécurisant votre site web de manière à ce que les escrocs ne puissent pas y avoir accès.

Voici quelques consignes que Combell vous conseille de suivre :

Vous trouverez d'autres astuces pour permettant de sécuriser une boutique en ligne dans notre livre numérique gratuit :

Comment pouvez-vous tenir les hackers à distance ?

Faire d'Internet un lieu sûr où les internautes peuvent faire leurs achats en toute confiance, c'est l'affaire de tous !